Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Combattants



Bruce Lee

Mohammed Ali



Benny Urquidez

Bas Rutten

Rickson Gracie


Rob Kaman

Rechercher

A propos

 

tri

 

 

Pratiquant et passionné par les arts martiaux sans frontières de styles, j'ai décidé de créer ce blog pour partager ma vision et ma perception du JKD.
Cela fait maintenant plus de 15 ans que je m’entraîne à un rythme régulier, alternant exercices physiques, pratiques,  mais également théoriques. Issu de courants divers, j’ai été très tôt attiré par l’esprit d’ouverture de ce concept ou la capacité humaine est d’avantage mise en avant au détriment du « style ».

Le JKD a pour objectif l’élévation du pratiquant, tant sur le plan physique que mental et peut etre par la même occasion un outil dans la réussite sociale. La perpétuelle remise en question de soi-même étant une des préoccupations majeures  de Bruce Lee

J’espère que ce site pourra vous guider ou vous apporter plus de lumière sur une dérivée possible.
Pour ma part et au risque de répéter et de plagier son auteur, c’est également grâce au JKD  et à sa pratique que j’ai pu construire ma vie et mon parcours professionnel actuel.

Ce site est donc en quelque sorte un hommage à ce génie du combat et à son héritage



Man Kin
mankin.tran@gmail.com

 

Archives

11 août 2008 1 11 /08 /août /2008 15:19

Pour étendre la réflexion sur la diversité dans les arts martiaux, je souhaitais reprendre un sujet  dont j’avais déjà évoqué auparavant : celui qui consistait à dire qu’il n’était techniquement pas possible au cours d’une vie humaine de maitriser plusieurs styles.

Avant de commencer, il est important de se fixer un dictionnaire commun en se mettant d’accord sur le degré de granularité qu’on veuille s’accorder dans la définition du terme maitriser. Pour ma part, « maitriser » signifie une absorption totale et objective de l’essence de l’art : en comprendre toutes ses arcanes dans ses moindres détails (enchainement, le pourquoi du mouvement …), être en mesure de les mettre en pratique dans n’importe quelle situation tout en fusionnant  son art avec les habitudes quotidiennes.

Cette remarque  peut paraitre paradoxale pour un soi disant pratiquant de JKD. Car comment peut on prétendre pratiquer un art qui au final est un mélange de styles si soi même on n’est pas en mesure d’en maitriser un seul. En gros, quel est l’intérêt de maitriser plus mais mal, plutôt qu’un seul mais bien, me diriez-vous ?

Juste pour rappel  le JKD n’est pas tout et n’importe quoi, un sumotori qui met un coup de pied n’est pas pour autant un pratiquant de JKD, de même pour un boxeur qui a été capable de mettre un coup de genou à un instant t ou un karatéka qui va au sol.  Il ne suffit pas de dire qu’on fait un peu de ci et de ca, et hop on est expert en JKD. Le JKD reste un principe, certes, mais qui possède une certaine ossature, un formalisme : une garde pied avant, des attaques identifiés et répertoriés … Si vous divergez de votre art initial, vous aurez créé quelques choses de nouveau propre à vous, mais vous ne pratiquerez pas pour autant le JKD.

Passé ce détail et pour revenir sur la question initiale, ma réponse consiste à dire qu’il est important de connaitre l’arsenal de votre adversaire pour mieux l’anticiper le recevoir. Connaitre les bases est suffisant car il n’est pas possible de faire mieux.  Nous sommes dans une position de contraintes, mise à part avoir une vie entièrement dédié aux arts martiaux, et encore …

De plus, le fait de connaitre plusieurs styles vous permets également de vous adapter à votre adversaire dans l’attaque. Que ferait un pratiquant de JKD contre un pratiquant de Tae Kwon Do, le premier le plaquera au sol ou cassera la distance dès que possible. L’objectif est de contenir de manière permanente votre adversaire, identifier ses points faibles et l’absorber dans votre système.

Au final, la diversité ne doit pas être uniquement sélective, mais totale avec un élément à prendre en compte : sa propre morphologie physique.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

TMK 04/11/2008 10:44

-> NHK
Salut
Il faut distinguer l'objectif final et la chemin d'apprentissage pour y arriver.
De plus, qu'est ce qu'un art pour toi?

NHK 26/08/2008 21:04

Salut

Le JDK est supposé être une philosophie personnel du combat, c'est à dire développer son propre style ? je ne comprends pas ...Mais le JDK impose une garde de combat, une manière d'effectuer les coups de pieds , coup de poings donc au final c'est un art ? On ne développe plus son propre style ...

TMK 18/08/2008 12:25

Le sujet avait été abordé lors d'un post précedent, je n'y avais pas repondu parce que je n'aime pas trop les debats virtuels et surtout parce que je n'ai pas le temps pour le faire. Je respecte ta definition du JKD, qui est contraire a la mienne. Personne ne detient de verité absolue puisque qu'elle n'existe pas. Par consequent, je m'arreterais la.
Mais deux petites remarques juste avant:
1/ selon toi tt ceux qui enseignent le JKD aujourd'hui sont des charlatans. Merci pour eux. Je pense notament a Wong ou a Kimura qui sont les meilleurs selon moi (a l'inverse de toi pour Inosanto). Sans compter que Salem Assli, enseigne le JKD dans l'academie Inosanto a LA (c donc qu'il a recu l'autorisation du dernier). D'apres ses bouquins et dvd, tout cela me semble bien structuré (bizzare)
2/de plus si on suit ta logique le JKD est un etat d'esprit d'avancement, de liberté et creation, tout le monde le pratique, au foot... Un footeux peut decouvir et pratiquer le JKD sans les arts martiaux (je reprends ton ex).Un boulanger quand il cree son pain, il fait du JKD car il innove, il est libre ... sans enseignement, ni contraintes. Donc le JKD au final ce serait du vent puisqu'on le decrouvrir sans avoir été "evangeliser" ...

Je termine la dessus, mais je repete je respecte ta definition. Chacun est libre de croire a ses ideaux.
Sujet clos.

Vivi 16/08/2008 21:06

Concernant les élèves les plus proches, c'est vrai que tous ont le même discours aujourd'hui. Et je trouve ca dommage. Si Lee était tjrs vivant, aucun d'eux ne se permettrait de diffuser leur mensonge car Lee auraient déjà fermé toutes ces écoles. Ce qu'il avait dejà fait, il controlait la moindre allusion ou fake concernant son enseignement aux States.

Concernant ces élèves d'ailleurs, seul Inosanto était habilité à véhiculer l'appellation JKD quant toutes les écoles furent fermés. C'est quand même pas pour rien. Je me suis interessé à Inosanto aussi. Moi je le trouve le plus authentique. Il dit notamment que le JKD ne s'enseigne pas, ne possède pas de strutures ou d'ossature, que le JKD c'est aller à la source de son ignorance sans se limiter à un cadre prédéfini, qu'il faut se diriger vers la voie "technique" avec laquelle on a une affinité (pas forcément garde à droite, garde mobile, et petits cris aigus, lol je plaisante), que le JKD est un principe qui est justement de pratiquer librement par la moindre voie (s'il y avait un style qui utilise les pouces et que t'as une affinité, ca serait ta voie), bref que le JKD n'a pas de forme prédéfini. Bah moi je trouve que c'est exactement le message que voulait faire passer Lee.
Pour moi Lee n'a jamais cherché à enseigner la garde à droite (à noter qu'il travaillait dejà des 2 cotés dès l'époque où il connut Inosanto) ou toute autre technique qu'il a transmit. Lee parlait d'efficacité, d'utiliser la moindre connaissance, la moindre arme, de pas écouter les autres (et encore moins lui-même), et que le JKD ne se transmettait pas en tant que technique de combat, mais seulement en tant que mentalité ou processus de pensée. Pour moi, si les bouquins et les autres charlatans nous regroupent la garde à droite, les pas chassés et les 5 types d'attaques sous le nom JKD, bah c'est purement commerciale. On peut pratiquer le JKD par n'importe quel style, même par le foot, tant que la mentalité derrière est JKD.

Posons nous la question, ce que tu appelles JKD aujourd'hui, est-ce bien ce que Lee lui-même souhaiterait ? La réponse est non.

Ensuite, il est vrai qu'il a laissé un héritage technique (garde à droite, etc...). On peut en faire quelquechose clairement. Mais le moindre du respect envers Lee serait de différencier au moins cet héritage technique et le JKD en lui même qui n'a rien à voir (le seul rapport est Lee, le fondateur). Moi en tous cas, tout comme Inosanto, je suis pour ne pas utiliser ce terme (son école est appelé Centre des arts martiaux philipins, un truc com ca en english).

Tu sais, j'utilise aussi une garde à droite et pratiquement tout qui est dans les bouquins (en encore c'est la base de ce que je fais en boxe anglaise tout ca) mais je me qualifierais pas de JKD. Le sens profond de JKD est simplement Efficacité et Liberté.

TMK 12/08/2008 23:04

Peut etre pas d'accord mais tu retrouveras exactement le meme discours si tu etudies de pres les analyses, remarques ou cours de ses eleves les plus proches (cad la premiere generation Inosanto, Ted Wong, Bustillo).
Le JKD n'est pas tout et n'importe quoi, sinon ce serait trop facile et TOUT le monde en pratiquerait car au final qui ne sait pas se defendre a sa maniere (une baffe, un coup de pied de footballeur) ?

Je crois deviner que tu fais allusion a la remarque que BL a fait sur le nommage, cad que pour lui on pourrait appeler son art JKD ou X, Y ou Z. Mais Peu importe au final du nom qu'on donnerait car seul l'essence compte. Ce stade est la phase utilme, le pratiquant aura deja depasse le JKD, et creer son propre style.

Le JKD permets l'elevation, on suit le JKD pour se transcender 'humainement et physiquement) et le passage/la voie d'apprentissage qu'offre le JKD justement a été structuré et formalisé, son objectif etant que le pratiquant le depasse