Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Combattants



Bruce Lee

Mohammed Ali



Benny Urquidez

Bas Rutten

Rickson Gracie


Rob Kaman

Rechercher

A propos

 

tri

 

 

Pratiquant et passionné par les arts martiaux sans frontières de styles, j'ai décidé de créer ce blog pour partager ma vision et ma perception du JKD.
Cela fait maintenant plus de 15 ans que je m’entraîne à un rythme régulier, alternant exercices physiques, pratiques,  mais également théoriques. Issu de courants divers, j’ai été très tôt attiré par l’esprit d’ouverture de ce concept ou la capacité humaine est d’avantage mise en avant au détriment du « style ».

Le JKD a pour objectif l’élévation du pratiquant, tant sur le plan physique que mental et peut etre par la même occasion un outil dans la réussite sociale. La perpétuelle remise en question de soi-même étant une des préoccupations majeures  de Bruce Lee

J’espère que ce site pourra vous guider ou vous apporter plus de lumière sur une dérivée possible.
Pour ma part et au risque de répéter et de plagier son auteur, c’est également grâce au JKD  et à sa pratique que j’ai pu construire ma vie et mon parcours professionnel actuel.

Ce site est donc en quelque sorte un hommage à ce génie du combat et à son héritage



Man Kin
mankin.tran@gmail.com

 

Archives

29 janvier 2008 2 29 /01 /janvier /2008 22:48

Comme disait Donnie Yen : "Jamais je ne serais un  grand maitre dans cette vie, car mon métier c'est acteur. Certes je suis un passionné d'arts martiaux mais je ne consacre pas assez de temps à mon entrainement. Face à un vrai maitre, je ne tiendrais pas bien longtemps ...".

Cependant Donnie a quand même reussit à allier travail et passion; chose extremement rare de nos jours pour le commun des mortels. 
En tout cas, cette phrase a eu beaucoup d'impact sur moi ces derniers temps. Je sais pertinement qu'à cause de ma profession, je ne consacre également pas assez de temps à mon entrainement. Meme si un entrainement n'est pas quantifiable dans la durée, dans la mesure ou ce dernier ne sera jamais suffisant meme au dela d'une vie entière ; je sais que je ne serais jamais un maitre dans ma passion. Cependant ai-je souhaité le devenir un jour ? Je me suis posé cette question et très honnetement je ne pense pas que je le veuille vraiment non plus. 
De plus je ne crois pas vraiment à la notion de maitre car nous sommes tous à la recherche perpetuelle de cette perfection dans l'expression de notre corps et le controle de notre pensée. Disons simplement que certains sont plus avancés dans cette quête et peuvent par conséquent aiguiller son prochain. Mais etre maitre impliquerait trop de sacrifices, trop de contraintes, une vie totalement dediée aux art martiaux.
Quant a moi, meme si je ne serais jamais un maitre, je continuerais a m'entrainer jusqu'a la fin de mes jours ...

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vivi 23/03/2008 20:44

Personne ne participe à ce débat, c'est dommage. C'est pourtant pas moi qui l'ai lancé. A moins que j'ai raison sur tout, mais je pense pas être si érudit héhé ^^....
Allez je relance encore. Un maitre (ou expert en arts martiaux) est-il un sage ? Donc réciproquement, un sage est-il un expert en arts martiaux ?

San hou 19/03/2008 21:50

tous cela mérite réflexion ???? trés trés sympa se petit débat idée.

Vivi 19/02/2008 20:03

Là tu ouvres un nouveau débat. Il revient souvent dans les discussions sur les arts martiaux donc c'est bien. Je vais écrire un pavé, désolé, donc prend ton temps stp lol...

Un maitre (ou expert en arts martiaux) est-il un sage ? Donc réciproquement, un sage est-il un expert en arts martiaux ?

De ton point de vue, on considère qu'un maitre en arts martiaux est un type efficace en combat. Mais ce qui fait de lui un maitre est qu'il est un érudit, un sage.

Bah en fait, je suis pas vraiment d'accord. Pourquoi un pratiquant d'arts martiaux serait un érudit ou un sage ? La voie du pratiquant du combat est le combat. Et à partir de là, ca nous apprend à nous exprimer honnetement et sincèrement. Mais même si on comprend ca, je pense pas que 50 ou 60 ans d'arts martiaux nous permettent d'acquérir plus de sagesse ou d'éridution qu'un autre.
On s'entraine physiquement surtout. Et pshychologiquement et moralement par la suite. Mais on se cultive pas en faisant du sport. On apprend pas la physique quantique en répétant des coups de poings hahaha....

Et pour l'expression de soi-même, c'est vrai que les arts martiaux est une bonne chose. Mais c'est pas seulement les arts du combats qui y mènent. Toute forme d'expression de soi amènent cette démarche. La danse, la musique, les arts graphiques. Dès qu'on s'exprime sans limite, on a ce coté intérieur qu'on trouve en JKD.


Pour moi, ce que tu appelles "être érudit", on l'acquiert que par les études. C'est les études qui nous apportent les connaissances nécessaires à la sagesse ou l'érudition. C'est les matières scientifiques qui nous apportent la logique, la rigueur et le raisonnement. C'est la littérature qui nous apportent la rhétorique, le sens critique et autre. C'est la philosophie qui nous apportent le bon sens et le raisonnement (autre forme de raisonement). Honnêtement, je veux pas émettre de préjugés sur les gens qui font pas d'étude, mais je dirais qu'un personne qui en a fait possède plus de sagesse que qqun qui n'en a pas fait.
Les personnes les plus sages et érudit que je connaisse, honnêtement sont souvent mes profs que j'ai cotoyé durant mes études.

Là c'est mon coté logique qui parle. Mais pose toi la question, un ermite qui se retire sur sa montagne pour faire du sport, peut-il comprendre la logique du monde ? Je dirais que nan, il va redescendre de sa montagne et sera dépassé par tout.

Le mot final est que pour moi, c'est une fausse image. On imagine un maitre en arts martiaux comme Wong Fei Hong, qui connait tout, qui est gentil, etc... Mais c'est juste un idéal, pas une réalité. Ca serait beau, c'est clair.

TMK 19/02/2008 11:27

Tres bonne remarque, je vais reprendre les differents points que tu as cites.
Pour moi, un maitre, ce ne sera justement jamais le professeur qui enseigne a des ados/adultes dans un club deux fois par soir et basta. Un maitre en art martial est un sage, un erudit, un chercheur, un artiste qui a decide de consacrer sa vie sans interet, ni profit un peu dans la lignee du wu wei a sa passion.
Il a une connaissance profonde du cycle de la vie, de la nature (je reprends volontiers le terme d'artist of life ), de l'implication ou des benefices sur les etres humains (harmonie et la recherche de la perfection, comprendre l'incomprehensible .. et derniere chose, capable de se defendre face a un aggresseur.
Il ne sera jamais le plus fort, car cette notion est comme tu le disais totalement temporelle (a un instant t). On ne doit pas chercher a se confronter aux autres mais etre bien soi meme et pourquoi pas le diffuser aux autres dans ce cas.
Je ne connais pas de maitre contemportains mais pour moi ce seraient des personnes comme Wong Fei Hong ... des hommes qui ont consacres leurs vies aux art martiaux

http://jeetkunedo.over-blog.com/article-14321152.html

Vivi 18/02/2008 20:31

Haha... Intéressante question. Mais j'arrive pas à comprendre l'utilité de savoir ce qu'est un master...

Pourquoi c un but pour vous d'être master? Ca va vous faire quoi? Au mieux, c'est un joli diplome encadré sur un mur. Ou alors c'est donner des cours de Judo à des ados qui sont peut etre plus fort en combat que vous... Ca veut rien dire.
Si être un master, c'est dominer en combat alors c'est un terme qui existe pas. LA voie du combat n'est pas fixe ni stagnante. Elle évolue avec le temps et les contemporains. Donc même si on domine à un instant t, rien ne certifie qu'on domine à t+1.

Et même si c'est le cas et qu'on finit par dominer n'importe qui, quelle est l'utilité d'être proclamé master. La recherche martiale continue, elle est sans fin et sans limite. Ensuite, si c'est pour avoir la reconnaissance des gens et ou des autres pratiquants, et bien, c'est vraiment pas intéressant. Je dirais qu'on pratique et se perfectionne au combat pour soi principalement. "To express oneself without lying to oneself", ca me parait être une bonne idée : ne pas se fier à ce qu'on nous montre ou nous dit et s'exprimer sans exagérer. Là si on pense JKD, être master ou pas, on s'en fout un peu, c'est pas le but du combat.

Bref, je pense que c'est le cadet de nos soucis. Bruce Lee en son temps arrêtait pas de critiquer tous ces maitres hyper respectés qui se remettent jamais en question. Soit disant invincibles mais avec des corps de paresseux... Je trouve aussi un peu malsain de chercher à tout prix à etre master. On se complait soi-même et on s'enferme dans sa propre arrogance...

N'y voyait aucun manque de respect mes amis, mais c'est plutot vaste comme débat, surtout si on pense façon JKD.